Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



LE BONHEUR

     IL N’Y A PAS

 

       DE HONTE

 

      A PREFERER

           

      LE BONHEUR

                Albert Camus

 

Un petit commentaire pour me dire si, j’arrête la le massacre ou je continue…. Merci…

.
 

COUP DE GUEULE!!!!

desoldetremoi.jpg

 

.
 

Les amours de Psyché « Eloge à l’amour »…

femmesurledepart1.jpg

Tout l’univers obéit à l’amour;

Belle psyché, soumettez lui votre âme.

Les autres dieux à ce dieu font la cour,

et leur pouvoir est moins doux que sa flamme.

Des jeunes coeurs c’est le supême bien.

Aimez, aimez;

Tout le reste n’est rien.

Jean de la Fontaine

.
 

Quel choix??

angenoiretmiroir.jpg

On a le choix de ses plaisirs,

pas celui de ses souffrances.

On dirait plutôt que les souffrances

nous choisissent,

elles connaissent nos faiblesses

et le terrain de jeu

de nos illusions.

Pierre Filion

extrait de Lux

.
 

Extase endorphine…

angerouge3vivreoumourirpetitblog1.bmp

Illusion, dites vous où je vais?

Illusion, dites leur que je pars.

Illusion, dites vous ce qu’elle est?

Illusion, dites leur que mon âme s’égare.

Illusion, dites moi, je saigne filament d’amarre.

Endorphine, ma compagne, mon amante, mon compagnon.

Endorphine, mon amie, ma conscience libéront.

Endorphine, ton arrogance, ta fragance délivront.

Endorphine, ma désespérance, mon impuissance capitulont.

Confusion, dites moi d’où je viens?

Confusion, dites moi où je pars?

Confusion, dites moi, qui tu es toi?

Confusion, dites moi, je saigne mon silence.

Confusion, dites moi, je saigne votre arrogance.

Extase de dame mort qui répond.

Extase de mon corps qui va vers le fond.

Abondance de mes cris absents, je m’égare.

Abondance de mes cris absents, je fais naufrage.

Ritournelle, danse macabre, de vous je pars.

Nathalie

Mars 2009

.
 

des ami(e)s…non…..

                                   

f28k34in.gif

C’est bien la pire folie que

de vouloir

être sage

dans un monde

de Fou…

Didier Erasme

.
 

la20folie20des20hommes.jpg

il faut bien un jour

revenir…

.
 

tristesse1.jpg

DEJA UN MOIS D’HOSPITALISATION…

JE REVIENS BIENTOT

JE NE VOUS OUBLIE PAS

SOLEIL POUR TOUS…

.
 

A Toi, Homme « Tintin », qui fais de la Femme une Putain….

fzqh4419.jpg

Amertume de cet amour posthume

Juste devant moi, longue vague d’écume.

Juste devant mon désarroi, vague de brume.

Je ne veux pas comprendre ce que je crains.

Je ne veux pas entendre, je vais vers ce que je crains.

Horizon, la lune, la mer me consume.

Horizon, la lune, la mer m’inhume.

Juste devant mon désarroi, vague d’amertume.

Juste devant mon effroi, je divague comme une plume.

Je ne peux pas défendre ce que je crains.

Je ne veux pas attendre, je vais vers ce que je crains.

Horizon, la lune, la mort m’assume.

Horizon, la lune, la mort me parfume.

Juste devant moi, trou béant vague, je m’embrume.

Juste devant moi, mon effroi, je me vois posthume.

Je ne peux plus défendre ce que je crains.

Je ne veux pas descendre, mais je vais vers ce que je crains.

Horizon, la lune, ma dépouille s’accoutume.

Horizon, la lune de la vie à la mort je transhume.

Le 11 Mars 2009

.
 

A Toi…Mon homme…

l05arvi0.jpg

L’amour a son instinct,

il sait trouver le chemin du coeur

comme le plus faible des insectes

marche à sa fleur avec une

irrésistible volonté

Honoré de Balzac

.
 

Mourir d’Aimer…….à vous….

x4qupz1y.jpg

Mourir d’aimer

Les parois de ma vie sont lisses

Je m’y accroche mais je glisse

Lentement vers ma destinée

Mourir d’aimer

Tandis que le monde me juge

Je ne vois pour moi qu’un refuge

Toute issue m’étant condamnée

Mourir d’aimer

Mourir d’aimer

De plein gré s’enfoncer dans la nuit

Payer l’amour au prix de sa vie

Pécher contre le corps mais non contre l’esprit

Laissons le monde à ses problèmes

Les gens haineux face à eux-mêmes

Avec leurs petites idées

Mourir d’aimer

Puisque notre amour ne peut vivre

Mieu vaut en refermer le livre

Et plutôt que de brûler

Mourir d’aimer

Partir en redressant la tête

Sortir vainqueur d’une défaite

Renverser toutes les données

Mourir d’aimer

Mourir d’aimer

Comme on le peut de n’importe quoi

Abandonner tout derrière soi

Pour n’emporter que ce qui fut nous, qui fut toi

Tu es le printemps, moi l’automne

Ton coeur se prend, le mien se donne

Et ma route est déjà tracée

Mourir d’aimer

Mourir d’aimer

Mourir d’aimer

Charles Aznavour

.
 
123456

au bois de mon coeur |
bibliovoresclub |
Quand tu nous prends... Lit... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Univers de Tungaten
| henzzo
| naruto vs sasuke